Les dégâts d’une bombe Napalm



Ces images insolites montrent les dégâts d’une bombe Napalm dans un bâtiment russe. On y voit le plafond et les murs littéralement brûlés et qui ont fondu avec l’extrême chaleur.

Wikipédia nous dit : “Le napalm cause de graves brûlures sur les personnes exposées, de par ses projections enflammées. Sa texture de gel colle à la peau et brûle les tissus jusqu’à l’os sans qu’il soit possible de stopper sa combustion”. Une terrible bombe qui a heureusement été interdite en 1980 contre les populations civiles.



Publié le 19 avril 2012 Source :

8 commentaires sur “Les dégâts d’une bombe Napalm”

  1. contre les populations civiles c’est precise, donc en conditions militaires c’est encore utilise, et puis qui a ratifie l’interdiction? Les bombes a sous munitions par exemple les etats unis non jamais ratifie le traite de non proliferation et les utilisent toujours

    1. T’as raison, sachant que cette connerie (Napalm) ça te brûle jusqu’à l’os.

      Perso, si un jour, près de chez moi, une bombe au Napalm explose je préfère me tirer une balle dans la tempe plutôt que de subir les brûlures.(Oui je suis couard((Un) lâche)).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *