La douloureuse souffrance d’un gâteau !

Même si on voit bien que c’est truqué, je ne peux m’empêcher d’avoir une certaine appréhension. Imaginons un instant qu’on découperait vraiment quelqu’un pour le manger vivant. Quelle horreur !

Publié le 5 juin 2013 Source :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *