Test de Resident Evil : Umbrella Chronicles sur Wii

resident-evil-uc-zombies-1.jpg

Présentation du jeu Resident Evil : Umbrella Chronicles

J’ai testé Resident Evil : Umbrella Chronicles hier soir et c’est une bonne surprise ! Je n’étais pas très emballé par ce spin-off de la série des Resident Evil mais après quelques heures de jeu c’est tout le contraire. C’est donc un épisode de la série qui décrit l’évolution de l’organisation Umbrella avec des têtes déjà connus comme Jill Valentine, Rebecca Chambers, Wesker… En attendant Resident Evil 5, attardons-nous sur celui la ! En plus du trailer du jeu et des quelques images je vais revenir sur chaque point du jeu pour vous expliquer ce qui m’a séduit.

Durée de vie

Bon n’ayant joué que quelques heures et ne sachant pas combien de tableaux il y a, je ne peux pas juger la durée de vie du jeu mais selon IGN elle est à peu près de 20 heures.

Graphismes et animation

Alors la ca dépend. On peut tomber sur des monstres et des décors très beaux comme sur des textures très pauvres. Resident Evil 4 sur Gamecube est globalement plus beau. Ca y est c’est un spin-off alors on le fait à la va vite… Mieux ne vaut pas s’approcher des murs et regardez plutôt les araignées au poil doux le plus longtemps possible…avant qu’elles ne se jetent sur vous.

Gameplay

J’ai joué à Resident Evil 4 uniquement sur Gamecube donc je ne sais pas si le portage du 4 sur wii bénéficie d’une meilleure maniabilité. En tout cas le genre n’est plus le même, on passe d’un jeu Action/aventure à un jeu de Shoot sur rail. Malgrès la wiimote, il n’est plus aussi facile de détruire les zombies d’un coup de flingue entre les deux yeux comme dans RE4. Ben oui c’est un jeu de shoot, faudrait pas que ca devienne trop facile. On sent bien que chaque monstre a besoin de sa dose de munitions pour être réduit à néant.

Sinon j’ai quand même galéré au début à un certain passage…la progression est sauvée à chaque checkpoint mais il faut déjà y arriver au checkpoint ! Les munitions sont remis à zéro à chaque tableau donc ca bourrine dans tous les sens, plus besoin d’économiser ca soulage. Le jeu à deux est vraiment appréciable ! Surtout quand on a galéré sur les premiers niveaux tout seul, entendre des munitions se vider à notre droite rassure.

Musiques et ambiance sonore

Bon j’ai pas trop fait attention aux musiques du jeu, je crois me souvenir qu’elles sont un peu angoissantes :neutral: Ben oui j’étais surtout occupé à mutiler du zombie et de la chauve-souris. Par contre à deux et même seul, le bruit du pistolet est vite énervant et je viens de me rendre compte que j’aurais du baisser les bruitages dans les options :???:

Conclusion

Même si c’est un jeu à part dans la série des Resident Evil, Resident Evil : Umbrella Chronicles mérite qu’on s’y attarde quelques heures. N’ayant pas jouer aux Resident Evil 1, 2 et 3, je pense que les fans apprécieront encore mieux ce volet que moi, qui rassemble les personnages phares d’Umbrella et de tout le reste. Mais les vrai fans préfèrent peut-être être à court de munitions et sauver leur avancement avec des rouleaux d’imprimantes qu’on ne trouve qu’avec chance… En tout cas un bon jeu, complémentaire au 4 par son système de jeu et son histoire !

Trailer de Resident Evil : Umbrella Chronicles


Quelques images de Resident Evil : Umbrella Chronicles

resident-evil-uc-zombies-2.jpg

rebecca-chambers.jpg

jill-valentine.jpg

rebecca-chambers-2.jpg


resident-evil-uc-hm.jpg

serpent-resident-evil-uc.jpg

Publié le 15 novembre 2007 Source :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *